Source : http://www.udogec35.org/ogec-aepec

L’OGEC (Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique) est une association loi 1901 qui donne sa personnalité juridique à l’établissement scolaire et a pour mission de lui donner les moyens de mettre en œuvre son projet éducatif et pastoral.
Ses principaux domaines de responsabilité sont :

Le domaine économique et financier : l'OGEC assure sa vie matérielle et financière : prospective, budgets, comptabilité, financements, etc.
Le domaine social : l’OGEC est l’employeur des personnels non enseignants (ASEM, comptable, secrétaire, personnel de cantine, surveillant,…).
L’immobilier : l’OGEC a la charge de l’entretien des bâtiments scolaires, de leur amélioration ou extension si nécessaire.
 Le fonctionnement
L'OGEC fonctionne avec :

Un conseil d'administration d'une douzaine de membres dont au moins trois membres de droit : le représentant de la tutelle (diocésaine ou congréganiste), le représentant de l'UDOGEC et le représentant de l'APEL de l'établissement.
La présence de membres de droit manifeste ainsi le lien institutionnel catholique, la cohérence de gestion et l'ouverture aux parents qui confient leurs enfants à l'établissement.
Le bureau, désigné par le conseil, assure le bon fonctionnement de l'association, dans le cadre des décisions prises par le conseil, véritable organe décisionnaire de l'OGEC.
Le chef d'établissement : au quotidien, délégation de gestion est donnée par écrit au chef d'établissement. Ce dernier est associé au fonctionnement de l'OGEC et est invité à toutes les réunions (AG, CA et bureau de l'OGEC).
 En résumé
L'OGEC fait partie intégrante de la communauté éducative placée sous la responsabilité du chef d'établissement. Il donne les moyens à l'établissement de mettre en oeuvre son projet éducatif se référant explicitement à l'Evangile. L'établissement peut ainsi développer l'action éducative et pastorale de manière pérenne, au service des jeunes qui lui sont confiés.

Le statut de l'enseignement catholique promulgué, par la conférence des Evêques de France le 1er Juin 2013 lui confie explicitement cette mission (art. 134 et suivants).